"Eole Quevy Dinner", acte 2...

Après le succès de l'année dernière pour la première édition de Eole Quevy Dinner, nous avons pu constater que chaque participant y avait trouvé largement son compte !
L'association avec le "Chant d'Eole" élu producteur du meilleur mousseux au monde a fait ses preuves et tout le monde en redemande.

Le temps est venu de se revoir pour une aventure qui continue, balisée par la gastronomie, la fête et le retour aux affaires.

Achetez vos entrées pour le Forum Gourmand et les soirées en ligne ici (10€)  

 

 

Le domaine vinicole de "Chant d'Eole", un site magique, déjà riche d’événements relationnels et conviviaux.

Une région jadis viti-vinicole sous l’égide impériale, réhabilitée par une équipe dynamique qui lui redonne ses lettres de noblesse.

Les historiens nous apprennent que la région monto-boraine était autrefois terre de vignobles et que Napoléon, pour ne pas faire ombrage aux crus prestigieux français, les fit brûler afin que nul ne repousse.

La famille Ewbank et son associé Champenois Filip Remue ont entrepris la tâche de rétablir à Quévy ces richesses d’antan.
Deux médailles prestigieuses décernées en Chine pour deux de ses crus lors du 25ème concours mondial «The United Nations of Fine Wines» en sont les récents témoins. En matière de bulles, les Belges n’ont définitivement plus rien à envier aux Français. Le savoir-faire wallon vient en effet d’être mis à l’honneur lors du concours mondial de Bruxelles, concours de vin réputé internationalement et organisé cette année en Suisse. À la tête du palmarès, on y retrouve la cuvée prestige 2014 du domaine du Chant d’Éole. En décrochant cette première place en tant que révélation internationale vin mousseux, le mousseux belge s’impose devant plus de 200 champagnes.

Ils ont imaginé que ces lieux magnifiques, nouvellement conçus pour cette finalité,
pouvaient très bien s’adapter à l’organisation d’évènements de prestige tel que celui qui nous réunira bientôt à nouveau.